Galibier PassBicycle Quarterly Press

Image

Agrandir


Image

Agrandir


« Beaucoup de cyclistes passionnés achetaient de beaux vélos. Ils se privaient plutôt d’autres choses pour pouvoir se payer l’un de ces vélos. Et ceux qui s’y connaissaient le mieux en vélo venaient souvent chez René Herse. »

—Paulette Callet
    pilote de Herse, années 40.


« De tous les vélos que j’ai eus, mon René Herse était le meilleur. C’était le summum de la qualité. »

—Roger Baumann
     pilote de Herse, années 50.


« J'ai couru pendant neuf ans au plus haut niveau amateur. Je courais pour l’équipe Géminiani-Gitane, mais j'utilisais toujours mon Herse dans les courses. De temps en temps, j’enfourchais le Gitane pour faire plaisir aux sponsors, mais ce n’était pas la même chose. J’ai beaucoup aimé ce Herse. »

—Jean-Marie Comte
    pilote de Herse, années 60.


« Lyli en plein effort, c’est tout simplement merveilleux. C’est du Coppi, du Fausto d’avant tous ses malheurs. Une fois la ligne franchie, la palme conquise, elle devient une petite fille à l’air triste et qui ne fait pas de bruit du tout, si peu qu’on la cherche, et ne la trouve pas toujours. »

—Poète Henri de la Tombelle
    sur Lyli Herse.


« On a fait de grands voyages en Alsace. Nous nous sommes bien amusés, sur le vélo et aux étapes. »

—Lucien Détée
    client chez Cycles René Herse
    depuis 1945.


René Herse
Les Vélos • Le Constructeur • Les Pilotes

de Jan Heine
Préface de Lyli Herse

En Stock !

René Herse créa des vélos hors du commun, plus élégants, plus performants et aujourd’hui plus recherchés que ceux de presque toutes les autres marques. Découvrez la fascinante et riche histoire du célèbre constructeur dans ce livre de 424 pages, résultat de plus de 10 ans de recherches et d’interviews avec des dizaines de personnes, membres de la famille, ouvriers et pilotes de René Herse.

René Herse débuta dans la fabrication de prototypes d’avions, d’où sa maîtrise des alliages légers. Il présenta ses composants de vélo au concours de machines en 1938, où son vélo fit sensation: le vélo complet, avec garde-boue, pneus larges, éclairage et un porte-bagage ne pesait que 7,94 kilogrammes. En 1940, en pleine guerre, il commença à proposer des vélos complets et pas seulement des composants.


La famille Herse faisait partie d’un petit monde de cyclotouristes qui s’entraidaient pendant les années difficiles de l’occupation allemande. Ils parcouraient des centaines de kilomètres pour le ravitaillement. Ils se divertissaient dans des compétitions et passaient toute leur vie hors du travail avec leurs camarades de route, car ils n’avaient confiance qu’en eux. Dans René Herse, vous verrez de rares photos des sorties pendant la guerre, de la Polymultipliée de Chanteloup et des concours de machines. Après la guerre, le cyclotourisme repartit à fond, avec les Diagonales et le célèbre Paris-Brest-Paris. Les pilotes de Herse animaient ces épreuves. Les clients de Herse comptaient aussi nombre de coureurs de classe, parmi eux Robert Oubron et Louison Bobet.

Les mémoires de la fille de René Herse, de ses employés et surtout des cyclotouristes qui formaient l’équipe de Herse donnent l’image d’un brave homme qui aimait les vélos et le cyclisme. Plus de 400 photos, pour la plupart prises par des photographes professionnels, illustrent le livre. Des photos studio de 20 vélos Herse montrent les détails des machines construites par le « sorcier de Levallois ».

Les cyclos qui roulaient sur Herse venaient de toutes les classes sociales. Des jeunes ouvriers économisaient pendant des années pour se payer un vélo Herse. Des hommes et femmes haut placés dans l’industrie et la politique s’achetaient souvent plusieurs vélos par an : un pour le tourisme, un pour les épreuves sportives, un tandem... Pour ces cyclistes, le vélo était leur vie. Il roulaient à fond dans des compétitions, mais ils partaient aussi à la découverte de nouvelles régions et cultures pendant leurs voyages à vélo. Des amitiés durables se formaient grâce au vélo. Les vedettes de ce livre sont ces cyclistes ainsi que les vélos qu’ils enfourchaient. Ils pourront servir d’inspiration pour les cyclistes d’aujourd’hui et des générations futures.

René Herse a été traduit professionnellement en Français sous la direction de Raymond Henry et Dominique Pacoud.

L'envoi des commandes est assuré par le magasin La Bicyclette à Paris. Le livre est aussi disponible chez Cycles Alex Singer à Levallois-Perret.

Ce livre est aussi disponible en anglais.

L'Auteur:
Jan Heine est un mordu du vélo. Comme éditeur de la revue Bicycle Quarterly, il a fait des recherches sur les constructeurs français des vélos de cyclotourisme. Il a participé à quatre Paris-Brest-Paris, dont celui de 2003 sur un tandem René Herse de 1946. Son ouvrage The Golden Age of Handbuilt Bicycles est un incontournable pour les amateurs du vélo français.

Editions Bicycle Quarterly Press
Pages: 424 pages, 24 x 30, relié
Prix: 86 Euros
Port: 12 Euros de port pour la France (33 Euros de port pour les autres pays de l’Europe).
Paiement: Paypal ou carte bancaire. Contactez-nous si vous préférez virer le montant sur notre compte européen (sans frais).